Un Moment de vie avec Pascale, Agent de soins

Quand on croise Pascale dans les couloirs de la Résidence Le Chasseur, on est sous le charme de son sourire et de sa bonne humeur. Depuis 4 ans maintenant, elle illumine les journées des résidents du Cantou, le Centre d’Activités Naturelles Tirées d’Occupations Utiles.

À 17 ans, Pascale fait ses premiers pas dans la vie active. Elle commence par une aide à domicile et à la vie de tous les jours auprès des personnes âgées. En mars 1981, elle rejoint l’hôpital Bellevue au service des natalités en tant qu’auxiliaire puéricultrice. Elle entre ensuite à l’hôpital Nord pour y exercer plusieurs fonctions à l’accueil et au service de chirurgie, avant d’accéder de façon permanente au service pédiatrie où elle travaillera pendant 20 ans comme Agent Service Hospitalier (AHS).

En décembre 2010, Pascale décide de quitter la fonction publique afin de se mettre en pré-retraite. Pour autant, elle ne se voit pas encore arrêter complètement une activité professionnelle. Après avoir œuvré durant une vingtaine d’années pour les plus jeunes, elle se dit que c’est le bon moment pour se rapprocher des personnes âgées. Pascale fait donc son entrée à la Résidence Le Chasseur en mars 2011.

Depuis 2014, elle travaille au Cantou destiné aux personnes désorientées qui peuvent encore déambuler. 12 résidents y sont accueillis, de 75 ans à 104 ans pour la doyenne de l’établissement ! Il s’agit d’un secteur protégé et sécurisé. Quand Pascale est en poste, sa journée débute à 9h et se termine à 21h. Le matin, elle assure les toilettes et le service du petit déjeuner en salle ou au lit selon le désir du résident. Il est important de s’adapter au rythme de chaque personne et de respecter sa volonté. Rien n’est imposé, tout doit se faire en douceur. Pour Pascale, c’est donc une adaptation permanente, en fonction de l’humeur des 12 résidents dont elle s’occupe.

À l’heure du déjeuner, on se retrouve dans la salle de restaurant du Cantou. Ici, les repas sont servis et Pascale est là pour aider les résidents à manger. Il faut du temps et de la persévérance, mais on y arrive ! La nourriture, souvent, permet de retrouver le sens, la mémoire du goût ; le temps du repas est donc essentiel. Le vendredi, c’est atelier cuisine ! En fonction des saisons, on prépare des crêpes, des gâteaux, des salades de fruits ou bien des soupes. Les résidents apprécient ces ateliers, car ils se sentent utiles et retrouvent des gestes de leur quotidien d’avant. Le Cantou possède même son petit jardin d’herbes aromatiques arrosées quotidiennement par les résidents qui viennent aussi y nourrir les oiseaux.

« Le Cantou pour Pascale, c’est une petite unité qui ressemble à une famille. On y partage des souvenirs, des histoires, des moments de vie. »

On crée des petits rituels qui rythment la journée des résidents et chassent l’ennui. On essaie de former un cadre, une cohésion, sans obligation. Le lien relationnel avec les familles des résidents est primordial. La confiance est réciproque, tournée vers le bien-être du résident.

Pascale est une optimiste dans l’âme, d’une nature très sociale. Son métier, elle l’exerce avec toute la patience qu’une telle fonction requiert. Chaque jour où Pascale est à son poste, elle veille à réconforter et à apaiser les résidents, pour leur apporter tout le confort et la sérénité dont ils ont besoin.

Résidence le Chasseur
Plan d’accès

La Résidence le Chasseur est un établissement d’hébergement pour les personnes âgées dépendantes (EHPAD). Elle est gérée par l’association CAEFPA, à but non lucratif.

Adresse
52 Route de Trémolin
42530 Saint-Genest-Lerpt

Téléphone
04 77 90 28 93

Email
accueil@residencelechasseur.fr

Itinéraire via Google Map

La Résidence le Chasseur est portée par
l’Association CAEFPA, qui gère
La Maison d'Annie et Les Vespérales.